Musulmans
Soyez le bienvenu Invité, s'inscrire ne prend que 30 secondes, vous pourrez ainsi participer et vous détendre dans une bonne ambiance in chaa Allah !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Asmara
Messages : 1704
Date d'inscription : 19/09/2015

La médecine parallèle en Algérie

le Ven 04 Mar 2016, 20:38
Un peu comme la médecine chinoise mais moins étudiée et moins mise en avant il y a en Algérie ce qu'on pourrait appeler une médecine parallèle, je de véritables soins auxquels les habitants font appel.
Je trouve bizarre qu'aucune personne dans le milieu médical ne s'y intéresse et n'essaie de comprendre comment sa marche et surtout le résultat sur le patient. Ce n'est pas la première science délaissée dans le pays, de nombreux domaines sont abandonnés sous le prétexte "khalinaa".
avatar
Asmara
Messages : 1704
Date d'inscription : 19/09/2015

Re: La médecine parallèle en Algérie

le Jeu 10 Mar 2016, 19:26
Zit addarwa, une voisine (une Qbayliya) disait souffrir d'une tendinite, elle disait que les médicaments ne lui faisaient aucun effet. Elle a commencé à parler d'une plante avec laquelle (huile) elle se faisait des massages  زيت الضرو 


Ils disent qu'en décoction elle soigne les maux d'estomac (la plante pas la voisine).. Je ne connaissais pas et je ne connais pas le nom en Français mais voici ce que j'ai trouvé sur le net :

http://justfood.nawa3em.com/وصفات/436/فوائد-زيت-الضرو-للصحة--والبشرة
avatar
Asmara
Messages : 1704
Date d'inscription : 19/09/2015

Re: La médecine parallèle en Algérie

le Ven 11 Mar 2016, 19:44
L'hépatite A ou la jaunisse est une maladie très répandue et courante en Algérie (je crois qu'il y a aussi la B et la C et les Algériens sont très peu prudents sur de nombreuses maladies malheureusement). Là encore les Algériens ont recours à une médecine parallèle, les pointes de feu, une sorte de scarification qu'ils font en chauffant fortement un bout de fer (c'est une très ancienne médecine) + des litres d'infusion d'une plante qu'ils appellent Mliless, hummm j'avais demandé le nom français, c'est hadouk les fleurs jaunes très utilisées en médecine chinoise (je redemanderai in shaa Allah).

Le problème est comme je l'ai déjà dit le non suivi, le non statistique et la compréhension de la guérison.
Contenu sponsorisé

Re: La médecine parallèle en Algérie

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum