Musulmans
Soyez le bienvenu Invité, s'inscrire ne prend que 30 secondes, vous pourrez ainsi participer et vous détendre dans une bonne ambiance in chaa Allah !

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Admin
Messages : 241
Date d'inscription : 20/06/2015
http://forum-musulmans.forumalgerie.net

Ali Haddad à Tizi Ouzou : «Nous sommes contre une transition violente»

le Dim 27 Mar 2016, 22:20
le 27.03.16 | 10h00 




Lors de son allocution à l’occasion de l’installation du bureau de son organisation dans la wilaya de Tizi Ouzou, le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, a déclaré :

 «Nous ne pouvons pas occulter le fait que cette région a traversé des épreuves douloureuses durant son histoire récente et qui ont fortement impacté son rythme de développement.» «Le défi doit être relevé, en premier lieu, par les enfants de cette région. En assurant pleinement leur mission d’acteurs locaux et avec le soutien des pouvoirs publics, ils pourront enclencher une nouvelle dynamique», a-t-il précisé.
Et de souligner que «Tizi Ouzou a enfanté tant de héros que nous devons être aujourd’hui dignes de leur combat et de leurs sacrifices pour une Algérie indivisible».
M. Haddad a par ailleurs estimé que l’officialisation de la langue amazighe «est une avancée majeure qui constitue une réponse cinglante à la duplicité et aux sombres desseins d’aventuriers en mal de reconnaissance qui instrumentalisent cette cause noble et légitime pour en faire un instrument de division et d’aliénation».
Le président du FCE poursuit : «Nous sommes conscients que nous dérangeons les lobbies qui n’ont aucun intérêt à ce que la population prospère. Il s’agit de ceux qui ont inondé notre marché de produits contrefaits, de qualité médiocre, voire dangereux et qui concurrencent de manière malsaine et déloyale les producteurs algériens.
Nous dérangeons ceux qui profitent de la rente pétrolière et se complaisent dans l’assistanat. Nous dérangeons également ceux qui veulent imposer à l’Algérie une transition violente.»
M. Haddad a profité de l’occasion pour inviter la diaspora algérienne à «apporter sa contribution à l’œuvre du  renouveau économique de leur région». «Nul ne peut occulter les nombreuses réussites, le dynamisme, les capacités intellectuelles, les moyens financiers et les prédispositions entrepreneuriales de cette communauté», a-t-il ajouté.
Hafid Azzouzi
elwatan
avatar
JUSTEMOI
Messages : 23
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 28
Localisation : FRANCE

Re: Ali Haddad à Tizi Ouzou : «Nous sommes contre une transition violente»

le Ven 01 Avr 2016, 09:35
Remington Steele a écrit:le 27.03.16 | 10h00 




Lors de son allocution à l’occasion de l’installation du bureau de son organisation dans la wilaya de Tizi Ouzou, le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, a déclaré :





 «Nous ne pouvons pas occulter le fait que cette région a traversé des épreuves douloureuses durant son histoire récente et qui ont fortement impacté son rythme de développement.» «Le défi doit être relevé, en premier lieu, par les enfants de cette région. En assurant pleinement leur mission d’acteurs locaux et avec le soutien des pouvoirs publics, ils pourront enclencher une nouvelle dynamique», a-t-il précisé.
Et de souligner que «Tizi Ouzou a enfanté tant de héros que nous devons être aujourd’hui dignes de leur combat et de leurs sacrifices pour une Algérie indivisible».
M. Haddad a par ailleurs estimé que l’officialisation de la langue amazighe «est une avancée majeure qui constitue une réponse cinglante à la duplicité et aux sombres desseins d’aventuriers en mal de reconnaissance qui instrumentalisent cette cause noble et légitime pour en faire un instrument de division et d’aliénation».
Le président du FCE poursuit : «Nous sommes conscients que nous dérangeons les lobbies qui n’ont aucun intérêt à ce que la population prospère. Il s’agit de ceux qui ont inondé notre marché de produits contrefaits, de qualité médiocre, voire dangereux et qui concurrencent de manière malsaine et déloyale les producteurs algériens.
Nous dérangeons ceux qui profitent de la rente pétrolière et se complaisent dans l’assistanat. Nous dérangeons également ceux qui veulent imposer à l’Algérie une transition violente.»
M. Haddad a profité de l’occasion pour inviter la diaspora algérienne à «apporter sa contribution à l’œuvre du  renouveau économique de leur région». «Nul ne peut occulter les nombreuses réussites, le dynamisme, les capacités intellectuelles, les moyens financiers et les prédispositions entrepreneuriales de cette communauté», a-t-il ajouté.
Hafid Azzouzi
elwatan

.....
avatar
JUSTEMOI
Messages : 23
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 28
Localisation : FRANCE

Re: Ali Haddad à Tizi Ouzou : «Nous sommes contre une transition violente»

le Ven 01 Avr 2016, 09:40
JUSTEMOI a écrit:
J'ai écouté une interview de ce Mr,il ne parle pas vraiment comme ça.
Je croyais même avoir affaire à un analphabète...ce journaliste d'el watan, exagère un peu !!!
Il est nul en Arabe/nul en Français/encore plus nul en Kabyle...Je me demande d'ou lui vient sa fortune ???
Contenu sponsorisé

Re: Ali Haddad à Tizi Ouzou : «Nous sommes contre une transition violente»

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum